Présidence du Gabon - Agence Nationale des parcs nationaux

Agence Nationale des parcs nationaux Accueil

Actions scientifiques

  • Partager sur facebook
  • Partager sur twitter
  • Envoyer à un ami
  • imprimer

INSTITUTION SMITHSONIAN

 

INSTITUTION SMITHSONIAN : PROGRAMME DE SUIVI ET D’EVALUATION DE LA BIODIVERSITE 

Smithsonian Institution est un institut spécialisé dans la recherche en écologie tropicale et l’éducation environnementale basé à Washington DC, aux Etats Unis. Présente au Gabon depuis 2001, la Smithsonian Institution développe un programme de recherche intitulé «Suivi et Evaluation de la Biodiversité». Ce programme cible une zone englobant les parcs nationaux de Loango et de Moukalaba Doudou ainsi que le corridor industriel qui les sépare.
Il est cofinancé par la Fondation Shell Gabon et comporte 2principaux objectifs. Il vise, d’une part, à contribuer à la connaissance de la diversité biologique de la zone de recherche et à faire une large diffusion de cette connaissance au travers de publications et communications à tous les niveaux. Il a d’autre part, l’ambition de mener des actions de conservation et de proposer des stratégies et les moyens permettant de réduire l’impact des activités humaines sur l’environnement.
La première phase du Programme, de 2001 à 2005, a principalement consisté dans l’inventaire des espèces et des menaces pesant sur elles. La deuxième phase du Programme, qui a débutée en 2005, met l’accent sur les propositions et des recommandations pour une meilleure préservation des ressources naturelles et de l’environnement.

En 2001 fut fondé le laboratoire de Vembo, plus connu localement comme le labo de Vembo. C’est dans ce laboratoire qu’ont lieu une grande partie des activités de l’Institution Smithsonian, qui comprennent la recherche, l’éducation, la diffusion des connaissances et les analyses de suivi de la biodiversité, en vue de promouvoir la protection de la biodiversité dans le Complexe de Gamba. Le labo de Vembo s’est rapidement développé en un laboratoire de classe mondiale contenant une des collections de références les plus complètes sur la biodiversité au Gabon. Il sert de centre de formation pour les chercheurs gabonais, et de centre d’information et d’éducation pour la communauté de Gamba, pour d’autres visiteurs du Gabon et de l’étranger. C’est également le quartier général des opérations de l’Institution Smithsonian dans le Complexe de Gamba. Le labo de Vembo a accueilli de nombreux groupes d’écoliers et d’étudiants et beaucoup de personnages de marque. Nombre d’expositions sur la biodiversité s’y sont déroulées, ainsi que d’importantes réunions rassemblant des membres d’organisations gouvernementales et non gouvernementales, œuvrant ensemble pour la protection de la biodiversité du pays.

Le laboratoire de Vembo a servi de base pour une série d’études d’inventaires sur les milieux et les espèces de mammifères, d’oiseaux, de plantes, d’amphibiens, de reptiles, de poissons et d’insectes dans les aires protégées et non protégées à travers tout le Complexe. Toutes les informations accumulées sont utilisées pour des études pratiques en cours sur les effets des diverses activités industrielles sur la biodiversité, aussi bien que pour la gestion des parcs nationaux ou la désignation de sites d’importance pour le développement durable. Ces informations sont également utiles pour les communautés scientifiques nationales et internationales.
Les études menées au laboratoire ont résulté dans la production d’un grand nombre de publications et d’activités dont ont grandement bénéficié les programmes de communication et d’éducation de Shell et de la Smithsonian, tels que les publications scientifiques, un ouvrage documentaire photographique sur le Complexe de Gamba qui a eu beaucoup de succès, des produits de promotion commerciale pour Shell et la Smithsonian tels que des calendriers, des affiches, des brochures, des sites électroniques, et la seule collection d’espèces animales du Gabon la première étape de la création possible d’un musée d’histoire naturelle pour le pays et pour la région.

Après un an de Présidence, le Chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba a initié de nombreuses actions pour le développement du Gabon Émergent.

Ces actions, qui sont actuellement en développement, aboutissent déjà à des résultats concrets.

Dans le cadre du Programme d’Appui à la Gouvernance Sectorielle – PAGOS – soutenu par l’Union européenne, l’ANPN a développé plusieurs outils permettant aux opérateurs économiques dont les activités ont lieu en zones périphérique et tampon des parcs nationaux de mieux comprendre le processus réglementaire d’étude d’impact environnemental et les exigences techniques de l’agence.

Recherche Scientifique

Vous êtes chercheurs et envisagez de mener des activités dans les parcs; ou, simplement curieux, vous voulez découvrir nos actions scientifiques.

L’Arc d’Emeraude est cette vaste ceinture d’espaces naturels qui encercle la capitale. Cependant la croissance urbaine mal maitrisée autour de Libreville s’est traduite au cours des deux dernières décennies par de sévères dommages environnementaux

Le N°11 de Octobre-Décembre 2015 de notre journal interne est désormais disponible et téléchargeable sur notre site.