Présidence du Gabon - Agence Nationale des parcs nationaux

Agence Nationale des parcs nationaux Accueil

Les 13 parcs nationaux

  • Partager sur facebook
  • Partager sur twitter
  • Envoyer à un ami
  • imprimer

LE PARC NATIONAL DE LOANGO

 

Loango : des écosystèmes à conserver  

Favoriser le développement de l'écotourisme grâce à la conservation des écosystèmes du parc dans un contexte éco régional et avec la participation de tous les acteurs, telle est la volonté de l’ANPN.

Loango est unique au monde de par ses populations d’éléphants, buffles, hippopotames, gorilles et léopards qui fréquentent les plages du Parc National. Ses lagunes abritent des populations importantes de lamantins. Aux mois de juillet à septembre, les baleines à bosse sont visibles au large du Parc.
Plusieurs menaces pèsent sur le parc Loango : le développement touristique anarchique, la pêche industrielle illicite dans la zone tampon maritime du parc national, le risque de pollution pétrolière (marée noire) ainsi que le braconnage localisé.

 

Loango : un écosystème rare  - Juin 2011

Le Parc national de Loango couvre 155.000 ha en bordure de l’océan Atlantique.

Ce parc est une mosaïque extraordinaire et complexe de milieux profondément imbriqués : plages, grandes et petites lagunes, mangroves, prés salés, marais, savanes et forêts. Cet écosystème est particulièrement rare et son caractère exceptionnel est accentué par le fait qu’il a été remarquablement bien conservé.

Sur la plus grande étendue intacte de plages de l’océan atlantique en Afrique équatoriale, le temps semble avoir été suspendu. Les éléphants, les hippopotames, les crocodiles, les buffles circulent paisiblement tandis que les tortues de mer se hissent hors de l’eau pour pondre leurs oeufs dans le sable. Depuis la plage, on peut observer des baleines et des dauphins qui effectuent des figures à la surface de l’eau ou bien encore des hippopotames surfeurs, probablement à la recherche de sédiments marins…
Au-delà des plages, les dunes ont favorisé la formation de lagunes. Derrière celles-ci, des prairies s'étendent telle une ceinture de plusieurs kilomètres de large. Ces savanes abritent des éléphants qui viennent y déguster les fruits succulents de l’icaquier et de l’ozouga, des buffles ou bien encore des bandes impressionnantes de potamochères. Mais Loango est aussi un paradis pour les ornithologues avec ses nombreuses espèces d'oiseaux dont le fameux pseudolangrayen d’Afrique, une grosse hirondelle noire à bec rouge ou encore le guêpier gris rose.

Dans le cadre du Programme d’Appui à la Gouvernance Sectorielle – PAGOS – soutenu par l’Union européenne, l’ANPN a développé plusieurs outils permettant aux opérateurs économiques dont les activités ont lieu en zones périphérique et tampon des parcs nationaux de mieux comprendre le processus réglementaire d’étude d’impact environnemental et les exigences techniques de l’agence.

Recherche Scientifique

Vous êtes chercheurs et envisagez de mener des activités dans les parcs; ou, simplement curieux, vous voulez découvrir nos actions scientifiques.

L’Arc d’Emeraude est cette vaste ceinture d’espaces naturels qui encercle la capitale. Cependant la croissance urbaine mal maitrisée autour de Libreville s’est traduite au cours des deux dernières décennies par de sévères dommages environnementaux

Le N°11 de Octobre-Décembre 2015 de notre journal interne est désormais disponible et téléchargeable sur notre site.