Présidence du Gabon - Agence Nationale des parcs nationaux

Agence Nationale des parcs nationaux Accueil

Les 13 parcs nationaux

  • Partager sur facebook
  • Partager sur twitter
  • Envoyer à un ami
  • imprimer

LE PARC NATIONAL DE MINKÉBÉ

 

Minkébé : Préserver la forêt  

L’agence nationale a pour mission d’assurer la conservation des immenses paysages du Parc national de Minkébé et du vaste massif environnant par un modèle de gestion concertée s'inscrivant dans le contexte du TRIDOM (Complexe transfrontalier trinational Dja-Odzala-Minkebe).

Forêt tropicale humide riche en habitats divers et d’importance majeure pour la conservation en Afrique centrale. Des écosystèmes particuliers tels que les Inselbergs – des dômes rocheux dominant la canopée – et les populations de bongos, colobes noir et blanc, hylochères et autres espèces autrement rares au Gabon sont à préserver.
Différentes menaces pèsent le parc de Minkébé : la pression de la chasse liée aux concessions forestières, le braconnage d’éléphants, l’orpaillage et braconnagequi y est associé, la problématique transfrontalière sans oublier le problème de l’Ebola touchant les grands singes.


 

Minkébé : le parc vierge 

Le potentiel éco-touristique du parc de Minkébé est relativement faible en raison surtout de l’enclavement du Parc.

Objectifs de gestion 2005-2015 :

  • Délimiter le Parc ;
  • Mettre en place des infrastructures, du personnel et des systèmes de gestion du parc moyens ;
  • Réaliser un plan d’aménagement ;
  • Contrôler de l’orpaillage et des pressions associées ;
  • Se concerter avec les populations riveraines et avec les sociétés d’exploitation forestière;
  • Assurer une coordination transfrontalière avec les autorités et les sites limitrophes congolais et camerounais ;
  • Formation du personnel.

 

Minkébé : le poumon vert du Gabon  - Juin 2011

Caché au fin fond du Gabon, à l’extrême nord est du pays, le Parc national de Minkebe est une immense forêt vierge de près de 8000 kilomètres carrés. On est ici en plein cœur de la forêt vierge tropicale d’Afrique, le 2è plus grand bloc forestier subsistant dans le monde, l’une des dernières étendues sauvages de la planète.

C’est aussi le plus grand refuge des éléphants du Bassin du Congo. Le parc et sa périphérie abritent la plus importante population d’éléphants d’Afrique centrale. Elle est estimée à 30.000 individus.

Beaucoup d'autres espèces charismatiques habitent cette forêt : gorilles, buffles, sitatungas… On y rencontre des espèces difficiles à voir ailleurs : des hylochères, des colobes noirs, des pangolins, des léopards, des pythons, des céphalophes, des aigles couronnée et même la très farouche antilope bongo est présente, elle aussi, dans la forêt de Minkebe mais la surprendre demeure un grand privilège. Parfois, elle apparaît sur les inselbergs, ces montagnes de granite aux dômes spectaculaires qui émergent de la canopée. Les inselbergs se sont formés il y a des millions d’années et surplombent majestueusement une mer de forêt. Les plus grands arbres, vieux de plusieurs centaines d’années, dépassent les 50 mètres de haut et sont ornés d’une flore extraordinairement riche : orchidées, fougères…Ce jardin sauvage attire de nombreux petits animaux notamment des insectes aux couleurs étonnantes.

Dans le cadre du Programme d’Appui à la Gouvernance Sectorielle – PAGOS – soutenu par l’Union européenne, l’ANPN a développé plusieurs outils permettant aux opérateurs économiques dont les activités ont lieu en zones périphérique et tampon des parcs nationaux de mieux comprendre le processus réglementaire d’étude d’impact environnemental et les exigences techniques de l’agence.

Recherche Scientifique

Vous êtes chercheurs et envisagez de mener des activités dans les parcs; ou, simplement curieux, vous voulez découvrir nos actions scientifiques.

L’Arc d’Emeraude est cette vaste ceinture d’espaces naturels qui encercle la capitale. Cependant la croissance urbaine mal maitrisée autour de Libreville s’est traduite au cours des deux dernières décennies par de sévères dommages environnementaux

Le N°11 de Octobre-Décembre 2015 de notre journal interne est désormais disponible et téléchargeable sur notre site.