Présidence du Gabon - Agence Nationale des parcs nationaux

Agence Nationale des parcs nationaux Accueil

Visiter les parcs

  • Partager sur facebook
  • Partager sur twitter
  • Envoyer à un ami
  • imprimer

PARC DE LA LOPÉ, PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO

parc de la Lopé
 

Le parc national de la LOPE classé patrimoine mondial de l’UNESCO 

La fierté du GABON !


Le parc national de la LOPE classé patrimoine mondial de l’UNESCO

Inscription

En 2004, une candidature a été présentée par le gouvernement à l’UNESCO pour le classement du parc comme patrimoine mondial de l’Humanité ; ce n’est que lors de la 31 eme session du Comité du patrimoine qui s’est tenue du 28 juin au 02 juillet à la Nouvelle- Zélande que Lopé-Okanda a été officiellement inscrit dans la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’Humanité.

Pour l’occasion le gouvernement gabonais a célébré au sein du parc national de la Lopé, les 11 et 12 août 2007 l’heureux événement.


La prestigieuse distinction est à la fois un encouragement à l’endroit de l’Etat, des populations et de l’ensemble de la communauté de la conservation pour les multiples efforts consentis en faveur de la préservation du riche patrimoine naturel du Gabon. C’est aussi une reconnaissance universelle accordée à un site d’une diversité biologique exceptionnelle et d’une valeur culturelle inestimable.

 

La description faite par l'UNESCO

Le parc de la Lopé présente une interface inhabituelle entre une forêt tropicale ombrophile dense bien conservée et un milieu de savane relique abritant un large éventail d'habitats et d'espèces, parmi lesquels de grands mammifères en voie de disparition. Il illustre des processus écologiques et biologiques d'adaptation des espèces et des habitats aux changements climatiques postglaciaires. Le parc de la Lopé porte aussi la trace des passages successifs de différents peuples qui ont laissé de nombreux vestiges d'habitations relativement bien préservés au sommet des collines et à proximité de grottes et d'abris, ainsi que des signes de travail du fer et une collection d'environ 1 800 pétroglyphes (gravures sur pierre). Cet ensemble regroupant des sites datant du Néolithique et de l'Âge du fer et incluant des vestiges d'œuvres d'art rupestre est le reflet d'un axe migratoire majeur emprunté par les Bantous et par d'autres peuples originaires d'Afrique de l'Ouest qui longeaient la vallée de l'Ogooué pour se rendre vers le nord des forêts sempervirentes denses du Congo et vers le centre, l'est et le sud du continent africain. Ces flux migratoires ont façonné le développement de toute l'Afrique sub-saharienne.
Il s'agit d’une 1ère inscription d'un site gabonais.

 

 

Le parc national de la Lopé est le premier bien gabonais à figurer sur la célèbre liste du patrimoine de l’UNESCO et le premier bien mixte de la sous région d’Afrique centrale. Par cette inscription, le Gabon a pris solennelle- ment l’engagement de prendre, en concertation avec la communauté internationale, toutes les mesures nécessaires à la conservation et à la gestion durable du site de manière à maintenir l’authenticité et l’intégrité de ce patrimoine exceptionnel.

Après un an de Présidence, le Chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba a initié de nombreuses actions pour le développement du Gabon Émergent.

Ces actions, qui sont actuellement en développement, aboutissent déjà à des résultats concrets.

Dans le cadre du Programme d’Appui à la Gouvernance Sectorielle – PAGOS – soutenu par l’Union européenne, l’ANPN a développé plusieurs outils permettant aux opérateurs économiques dont les activités ont lieu en zones périphérique et tampon des parcs nationaux de mieux comprendre le processus réglementaire d’étude d’impact environnemental et les exigences techniques de l’agence.

L’Arc d’Emeraude est cette vaste ceinture d’espaces naturels qui encercle la capitale. Cependant la croissance urbaine mal maitrisée autour de Libreville s’est traduite au cours des deux dernières décennies par de sévères dommages environnementaux

Recherche Scientifique

Vous êtes chercheurs et envisagez de mener des activités dans les parcs; ou, simplement curieux, vous voulez découvrir nos actions scientifiques.

Le N°11 de Octobre-Décembre 2015 de notre journal interne est désormais disponible et téléchargeable sur notre site.